Né en 1968 dans le Nord de la France, Bernard Kowalczuk vit et travaille à Lille. Il expose régulièrement en France et à l’étranger ( Madrid, Singapour, New York, Miami…)

Bernard Kowalczuk dessine depuis toujours et peint depuis l’âge de 20 ans. La peinture comme une revanche, l’envie et les rêves pour motivation, l’autodidacte se révèle peu à peu. Après quelques années consacrées aux paysages du Nord, il part à la rencontre des façades décrépies des vieilles villes d’Europe, Paris, Venise, Rome…jusqu’au choc en 2005 avec la découverte de New York.

New York, ville de lumières, ville trépidante… vibrations retrouvées dans ses toiles rythmées par le va et vient des taxis jaunes. Un détour par Cuba, comme pour signifier que les vieilles façades ont toujours leur place face à la magie new-yorkaise.
Puis retour sur New-York, dont les rues apparaissent derrière des palissades taguées en clin d’œil au street-art.

Plus récemment, une nouvelle source d'inspiration semble née sur une terrasse d'un roof-top Parisien, le zinc et l'ardoise viennent remplacer le verre et l'acier et vous invitent à une balade poétique sur les Toits de Paris...